Vocabulaire relatif à la droite et la gauche en France

Dernière modification : 09.07.2005

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

A—

Alternance Victoire aux élections législatives des partis qui formaient l’opposition. Arrivée au pouvoir d’un président de la République ou d’une majorité parlementaire représentant une orientation politique différente de celle qui a précédé. Ainsi, en 1981, l’arrivée de la gauche au pouvoir a marqué l’alternance par rapport à la droite, qui était régulièrement élue depuis 1958
Anarchiste / Libertaire L’anarchisme est une tendance politique d’extrême gauche considérant que l’Etat est par nature forcément oppresseur. Il se propose donc de l'éliminer en proposant une organisation de la vie des hommes en société suivant des règles consenties librement à la base afin d’éliminer l’Etat. Cela suppose que chacun est capable de consacrer beaucoup de temps aux décisions communes (démocratie directe et participative). Certains d’entre eux ont voulu faire connaître leur cause en utilisant le terrorisme et en assassinant des chefs d’Etat, mais la plupart des anarchistes et des libertaires sont des non-violents.
Anticléricalisme Opposition à l’influence de l’Eglise catholique dans les décisions politiques
Antimilitarisme Opposition à l’armée, à ses valeurs guérrières et expansionnistes, à l’importance du budget de la défense (c’est le deuxième poste de dépense de l’Etat)
B—

   
C—

Centre Terme générique désignant les mouvements politiques refusant le conservatisme des partis de droite et les bouleversements proposés par les partis de gauche et favorables à un changement progressif et modéré des structures sociales. C'est ce refus des changements brutaux qui explique pourquoi ils sont aussi appelés "modérés"
Communisme / collectivisme Tendance politique d’extrême gauche qui considère que les hommes ne doivent pas être exploités par une minorité de riches possédant les « outils de travail » (usines, terres, entreprises etc.) et les capitaux (argent). Ils voulaient autrefois la suppression de la propriété privée des « moyens de production » et leur gestion par l’Etat (nationalisation) au bénéfice de la collectivité.
Conservateurs En politique il s’agit de ceux qui veulent conserver la hiérarchie sociale fondée sur la richesse et les valeurs traditionnelles comme la religion, la famille et les notions d’ordre comme l’obéissance aux « autorités naturelles » comme le père, le mari, l’Etat. Ils s’opposent à toute remise en question de ces hiérarchies et pour cela sont hostiles à la contraception et à l’égalité entre les hommes et les femmes dans la société.
D—

Démocratie sociale Conception de la démocratie qui considère que de trop grandes inégalités sociales ne permettent pas l’égalité des chances (devant l’éducation, les occasions de promotion sociale, l’accès à la santé et à la culture)
Désengagement de l’Etat Politique de droite qui a pour but d’affaiblir le rôle de l’Etat dans la vie économique (privatisations, baisse des allocations, baisse des impôts sur le revenu ou surles sociétés) au risque de voir augmenter le chômage et accroître les inégalités (le fossé se creuse actuellement entre les nantis et les démunis)
Droite Ensemble des partis politiques qui ont pour valeurs communes le conservatisme et le libéralisme économique
E—

   
F—

   
G—

Gauche Ensemble des partis politiques qui ont pour valeurs communes la réduction des inégalités sociales et l’extension des libertés politiques et individuelles
H—

   
I—

« Internationale »
Nom donné à l’association de tous les partis socialistes, puis communistes depuis le XIXe siècle. C’est le bureau de l’Internationale qui a décidé que tous les 1ers mai seraient des journées de revendication pour les ouvriers. C’est aussi le nom de leur chant révolutionnaire
Internationalisme Opinion de gauche qui consiste à considérer tous les peuples comme frères. Les internationalistes sont pacifistes*, ils s’opposent aux nationalistes*
J—

   
K—


.
L—

Législation sociale
Ensemble des lois réglementant la protection sociale des individus en leur garantissant des allocations en cas de maladie, de chômage de vieillesse etc. et en empêchant les abus dans le domaine du travail.
Libéralisme économique Courant politique qui considère que le rôle de l’Etat doit être limité à la défense et au maintien de l’ordre public et qu’il faut laisser l’économie se réguler librement par le jeu de la libre concurrence. L’Etat ne doit donc pas intervenir pour imposer une législation sociale en faveur des travailleurs. C’est une valeur de droite
Libéralisme politique Courant politique en faveur de l’extension des libertés personnelles et politiques. C’est une valeur de gauche. Ce courant a permis l’abolition de la peine de mort et la parité hommes/femmes en politique, il milite actuellement pour le droit de vote des étrangers aux élections municipales
Libertaire Anarchiste
Libertés individuelles Ce sont celles qui nous permettent de nous exprimer librement (liberté de presse, de réunion, d’association), d’avoir ou non une religion (liberté de conscience) et d’être garanti des abus de l’Etat (sûreté : on ne peut être emprisonné sans raison légale, soumis à la torture ou à des traitements dégradants, être considéré comme coupable sans procès équitable). Le respect des ces libertés personnelles est le propre des démocraties dites pour cela «libérales».Elles ne sont pas respectées dans les dictatures
M—

Majorité Ensemble des partis politiques appartenant à un même courant (droite ou gauche) et ayant gagné les élections
Modérés / Centristes
Députés qui appartiennent au « centre », ils adoptent certaines valeurs de droite et certaines valeurs de gauche. Selon les sujets des projets de loi ils votent soit avec la droite, soit avec la gauche. On les appelle aussi les centristes
N—

Nationalisation Transformation d’une entreprise privée en entreprise d’Etat pour prendre le contrôle d’un secteur économique considéré comme vital pour la nation (énergie, banque, communication etc.) et pour mieux servir l’intérêt public
Nationalisme Doctrine d’exaltation de l’orgueil national pour ce qui est propre à la nation à laquelle on appartient et revendication du droit de pratiquer une politique dictée par la seule considération de sa grandeur et de sa puissance. Les nationalistes sont militaristes (favorables à l’influence de l’armée) et en grande majorité situés politiquement à droite. Le nationalisme peut à l'extrême amener à la xénophobie*
Néolibéralisme Retour au libéralisme en économie tel qu’il existait au XIXe siècle, c’est à dire sans le contrôle de l’État pour empêcher les abus envers les travailleurs. Les partisans du néolibéralisme, lorsqu’ils parviennent au pouvoir, comme Margaret Thatcher en Angleterre, Chirac en France en 1986, ou Reagan et actuellement Bush aux États-Unis, font de la « déréglementation » supprimant par exemple les lois protégeant les travailleurs dans le domaine des conditions de travail ou de salaire (suppression du bonus de salaire pour les heures supplémentaires, travail de nuit, le dimanche etc.)
O—

Opposition
Tendance politique (droite ou gauche) qui a perdu les élections législatives
P—

Pacifisme Refus de toute politique d’expansion territoriale par la guerre et volonté de favoriser la coopération de tous les pays et de tous les peuples sans esprit de compétition ou de domination
Privatisation
Transformation d’une entreprise publique a(appartenant à l’Etat) en entreprise privée pour privilégier la rentabilité économique, désendetter l’Etat et réduire son déficit budgétaire grâce à la vente des actions qu’il met sur le marché. Selon la Droite, il s’agit aussi de limiter le rôle de l’Etat aux activités qui lui sont propres (administration, justice, police etc.) et donc à agir le moins possible dans le domaine économique.
Progressiste Qualificatif donné à ceux qui appartiennent à des partis de gauche et qui veulent faire progresser la démocratie au niveau social
Q—

   
R—

Réactionnaire
En politique il s’agit d’un retour à des modèles politique antérieurs, en général des régimes qui avaient pour valeur une société strictement hiérarchisée dans laquelle la minorité des plus riches dominait socialement et politiquement la masse populaire.
Redistribution des revenus Politique de gauche visant à réduire les inégalités sociales et qui consiste à augmenter le SMIG, créer ou augmenter des allocations comme par exemple le « minimum vieillesse » ou le RMI etc., financés par les entreprises ou les impôts payés par les citoyens les plus aisés (comme par exemple avec l’ISF « impôt sur la fortune »)
S—

Socialisme Tendance politique de gauche qui est formée de ceux qui veulent faire progresser la démocratie en réduisant les inégalités sociales. Ils se distinguent des communistes en ne recherchant pas la révolution et la nationalisation de tous les « outils de production », mais en voulant que la loi empêche les abus.
T—

   
U—

   
V—

   
W—

  .
X—

Xénophobie Doctrine considérant que tout ce qui est étranger à la Nation est méprisable et doit être considéré comme un danger
Y—

   
Z—